AccueilAccueil  Site GestionSite Gestion  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptySam 2 Mar 2019 - 19:35

Anthony Maldonado : « J’ai coché cette course »

Anthony Maldonado est prêt pour la Drôme Classic. En jambes depuis le début de saison, le Provençal a fait du prochain rendez-vous dominical une priorité. Car il sait qu’il a la possibilité d’y réaliser un gros coup : “Avec l’enchaînement que j’ai fait cette année, en faisant toutes les courses françaises de février, je pense que ce sera un plus. J’ai pris de la force et j’arrive en meilleure condition que l’an passé. En plus de tout ça, il y aura peut-être un niveau un petit peu moins élevé que l’an dernier, sans la Quick-Step. Les conditions météos seront meilleures et c’est encore un point positif, prévient-il auprès de DirectVelo. Les voyants semblent ainsi tous au vert.

Le sociétaire de la formation St-Michel-Auber 93 connaît très bien l’épreuve drômoise, pour y avoir déjà terminé 9e en 2016 puis 5e en 2017. Des résultats plus que prometteurs. “Chaque année, ça se passe à peu près pareil, même si j’ai vu qu’il y avait une difficulté supplémentaire cette année, avec le Mur d’Allex. Il faudra voir comment ça va se courir. Ca changera peut-être le final, mais j’imagine bien encore une fois un groupe de quinze-vingt se jouer la gagne”. A 27 ans, Anthony Maldonado est peut-être en train de passer un nouveau palier, et il l’a déjà constaté sur les premières épreuves de la saison. Sur le Tour de la Provence, notamment, où il a pris la 3e place de l’ultime étape, dans les rues d’Aix-en-Provence (voir classement). “Quand je vois les coureurs qui sont devant moi, je peux être satisfait. Degenkolb, c’est quelqu’un… Il faut déjà être sacrément rapide pour le battre ! En plus, j’étais échappé la veille et je ne savais pas trop où j’en étais”. Confronté à neuf armadas du WorldTour sur des routes qu’il connaissait par coeur, le puncheur-sprinteur a apprécié l’expérience, et la confrontation. “Grâce à ce niveau élevé, je sens que j’ai pris de la force”.

UNE OCCASION MANQUÉE DANS LE VAR

Une semaine plus tard, c’est sur les routes du Tour du Haut-Var que le lauréat du Circuit des Ardennes 2018 a failli jouer la victoire d’étape, lors de la première journée de course. Mais la descente du Tanneron lui a été fatale. “J’ai basculé dans le premier groupe au sommet. En queue de groupe, mais j’étais là… Dans la descente, j’ai pris les cassures de tous les mecs qui tombaient. On est arrivé en bas avec dix-quinze secondes de retard et on n’a jamais pu les boucher”. Frustrant pour « Maldo », qui se sentait capable de rivaliser avec la pointe de vitesse de ceux qui se sont finalement joués l’étape (voir classement). “Quand j’ai découvert le classement, que j’ai vu Julien El Farès 2e alors qu’il était dix mètres devant moi au milieu de la descente, j’étais un peu fou”, sourit-il avec le recul.

La Provence et le Haut-Var étaient donc de bons tests. Et la Drôme Classic doit être l’occasion de concrétiser tous les efforts consentis ces dernières semaines. Anthony Maldonado mise d’ailleurs tellement sur cette épreuve qu’il préfère en sacrifier la Classic de l’Ardèche, la veille. Mais ce n’est pas une nouveauté pour lui. “Je ne l’ai jamais finie car je préfère ne pas trop entamer mes réserves pour le lendemain. Je m’en sers plutôt comme d’un déblocage”. Il considère surtout les bosses ardéchoises “plus raides et plus longues”, et donc moins à sa convenance, face aux qualités des meilleurs grimpeurs. Une fois encore, ce sera donc tout pour la Drôme Classic, où il devrait partager le leadership de son équipe avec Kévin Le Cunff. “J’ai coché cette course et avec mon état de forme actuel, j’y crois…”.


https://www.directvelo.com/actualite/72430/anthony-maldonado-j-ai-coche-cette-course

C'était avant de chuter juste après le départ de la course...
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptySam 2 Mar 2019 - 19:38

Valentin Madouas : « C’est frustrant »

Valentin Madouas est frustré. Ce samedi, le sociétaire de la formation Groupama-FDJ s’est contenté de la 2e place sur la Classic de l’Ardèche, lui qui se sentait capable de l'emporter. “Thibaut (Pinot) était un peu malade, et mon objectif était de rester le plus longtemps possible avec le groupe des costauds car je savais qu’il était possible que je fasse quelque chose”, résumait-il auprès de DirectVelo après l’arrivée.

Dans les derniers kilomètres, la Groupama-FDJ comptait encore sur trois hommes, avec Kilian Frankiny, Thibaut Pinot et donc Valentin Madouas. Et ce pour un total de treize coureurs. Les trois coéquipiers n’ont pourtant rien pu faire face à l’attaque tranchante de Lilian Calmejane, à trois kilomètres de l’arrivée. “Il est sorti de derrière, avec beaucoup plus de vitesse. Malheureusement, c’était vite trop tard. Il a attaqué au bon endroit et au bon moment. Ensuite, on a repris un peu de temps mais on n’a pas réussi à faire la jonction. C’est forcément rageant, mais il était vraiment très fort. Derrière, si personne n’a réussi à boucher le trou lorsqu’il est sorti, c’est parce qu’il était très costaud”, insiste Madouas.

Le Breton était prêt à devenir la carte N°1 de l'équipe dans le final. “Thibaut et Kilian ont roulé pour essayer de boucher le trou car au briefing, on s’était dit qu’on roulerait pour moi si ça arrivait avec un petit groupe au sprint”. Dans la dernière ligne droite, alors que Lilian Calmejane avait le temps de savourer sa victoire, le lauréat de Paris-Bourges 2018 n’a pas fait de détails pour la place de dauphin. “Sur des arrivées comme celle-là, je me sens très bien. J’ai lancé de très loin et j’ai réussi à gagner le sprint pour la deuxième place assez facilement. Du coup, c’est frustrant de ne pas avoir été là pour jouer la gagne”.


https://www.directvelo.com/actualite/72455/valentin-madouas-c-est-frustrant
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 4 Mar 2019 - 19:45

Wout van Aert : “Ça aurait pu être mieux mais quand même content de ma performance”

L’an passé le Omloop Het Nieuwsblad était le tout premier test de Wout van Aert sur les grandes classiques flandriennes. S’il avait fait une belle performance, le scénario de la course ne l’avait certainement pas avantagé. Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et le deuxième Omloop Het Nieuwsblad du coureur belge ressemble aussi à un nouveau départ. Rappelons qu’il n’appartient à l’équipe Jumbo – Visma officiellement que depuis hier. Aujourd’hui Van Aert a confirmé qu’il serait de nouveau parmi les hommes à suivre sur ces Flandriennes même s’il lui a manqué un petit quelque chose quand le bon coup est parti. Treizième au final, il est déjà dans les mêmes temps que bien d’autres spécialistes des classiques pavées après toute une saison de cyclo-cross.

“On s’attendait à une course plus ouverte que l’an passé car le vent était dans la direction opposée. Cette fois-ci, c’était plus souvent vent de dos ou de côté. Les coureurs qui ont décidé de lancer la course tôt avaient toujours cet avantage. Au moment où le bon groupe part je n’avais juste pas les jambes mais la forme n’est pas mauvaise du tout pour la première course de la saison. C’est une bonne confirmation mais dans le final il y avait encore pas mal de coureurs plus forts dans les gros pourcentages donc… ça aurait pu être mieux mais je suis quand même content de ma performance. Quand nous sommes arrivés avec le groupe de poursuite, j’étais encore capable de sprinter et d’aller.

Ce n’est pas simple d’être immédiatement à votre meilleur niveau quand c’est votre première course de l’année mais le fait que j’ai pu tenir en compagnie de certains des meilleurs coureurs de classiques me donne de la confiance pour les semaines à venir. J’ai eu un moment difficile dans le Berendries mais j’ai quand même réussi à revenir devant. Toutefois dans le Muur c’en était trop pour moi. Du reste l’équipe a était très forte ce qui je pense prouve bien que nous avons un fort collectif pour ce genre de courses. La chute de Mike (Teunissen) est vraiment dommage sinon nous aurions été trois Jumbo – Visma dans le final”.


https://cyclingpro.net/velopro/course/omloop-het-nieuwsblad/wout-van-aert-ca-aurait-pu-etre-mieux-mais-quand-meme-content-de-ma-performance/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 4 Mar 2019 - 19:49

Valentin Madouas : « Il ne m’a pas manqué grand-chose »

Valentin Madouas est un garçon exigeant. Déjà 2e de la Classic de l’Ardèche ce samedi, le Breton a pris une nouvelle fois la 2e place, ce dimanche, sur les routes de la Drôme Classic (voir classement). Le coureur de 22 ans insiste pourtant d’abord sur les lacunes qu’il lui reste à combler face aux meilleurs, au moment d’évoquer ce nouveau podium auprès de DirectVelo.

DirectVelo : Tu es encore battu par un seul homme, dans un scénario quasi identique à celui de la veille...
Valentin Madouas : Je suis tombé sur deux hommes forts avec Lilian Calmejane hier (samedi) et Alexis Vuillermoz aujourd’hui (dimanche). Je n’ai pas à rougir de ces performances même si faire deux fois 2e, c’est un peu difficile et décevant. Un coureur comme Alexis, sur une arrivée comme celle-là, fait partie des meilleurs mondiaux et il ne faut pas l’oublier. Je ne suis pas très loin des coureurs de ce niveau-là…

Que t’a-t-il manqué ?
Je ne pouvais pas exploiter à 100% mes capacités dans la montée, j’ai eu un début de crampe. Je savais que ça allait être difficile dans la descente. J’ai vu que Warren (Barguil) rentrait sur moi, alors j’en ai gardé un petit peu pour essayer de faire 2e. Je savais que je n’allais pas pouvoir rentrer devant. Faire deux fois 2e, c’est rageant quand même.

A la dernière bascule, Alexis Vuillermoz était tout près…
J’ai essayé de passer le grand plateau et ça a bloqué, un tout petit peu. Il a repris trois-quatre mètres d’avance. Il ne m’a pas manqué grand-chose, mais c’est comme ça.

« IDÉALEMENT, IL FAUT ÊTRE UN PEU PLUS SEC »

Tu sembles déjà en grande condition !

Je me sentais déjà mieux qu’hier (samedi), mais il me manque encore un petit quelque chose pour pouvoir vraiment terminer le travail, avant Paris-Nice.

Justement, quelles seront tes ambitions pour Paris-Nice ?
J’irai d’abord pour aider Arnaud (Démare) à gagner des étapes. Je pense que j’aurai ma carte sur les étapes un peu plus difficiles. On a regardé les profils des étapes, il y en a deux-trois qui peuvent me plaire. J’éviterai de perdre du temps sur les premiers jours, et on fera le point après un contre-la-montre.

Préfères-tu les parcours comme celui de la Classic de l’Ardèche, avec des ascensions plus longues, et les bosses sèches et raides de la Drôme ?
J’aime vraiment beaucoup les deux. Quand c’est pour puncheur, je me sens très à l’aise. Les bosses comme celles d’hier (samedi) me plaisent aussi. Mais sur ces parcours-là, idéalement, il faut être un peu plus sec et plus en condition pour accompagner les meilleurs grimpeurs. Mais je pense que je serai capable de le faire dans quelques semaines. Ce n’est pas cette semaine qu’il fallait être prêt et au top, mais dans deux semaines, pour la fin de Paris-Nice.


https://www.directvelo.com/actualite/72485/valentin-madouas-il-ne-m-a-pas-manque-grand-chose
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 4 Mar 2019 - 19:50

Giovanni Visconti : « Je me sens plus fort »

Giovanni Visconti semble infatigable. A désormais 36 ans, l’Italien s’est lancé dans une énième aventure, avec la Neri Sottoli-Selle Italia, après deux saisons passées chez Bahrain-Merida. Déterminé à briller comme à ses plus belles heures, l’ancien triple Champion d’Italie sur route a fait rouler son équipe, ce dimanche, sur les routes de la Drôme Classic, qu’il espérait remporter. A l’arrivée, il se contente finalement de la 5e place (voir classement). “Je suis plutôt content. C’était dur, nerveux… Il fallait vraiment de bonnes jambes et je sens que ça commence à bien tourner pour moi. Je suis très satisfait de la façon dont l’équipe s’est comportée sur cette course. Dans le final, lorsqu’il ne restait plus que trente-quarante coureurs dans le peloton de tête, nous avions encore cinq coureurs à l’avant. Au-delà du résultat du jour, je trouve que c’est un signe fort et très intéressant pour les semaines et les mois à venir, au niveau de l’équipe”, résumait-il auprès de DirectVelo, quelques minutes après l’arrivée.

Ses coéquipiers n’ont pas hésité à se mettre à la planche tout au long de la journée, à faire le tempo en tête de peloton, en compagnie des coureurs de la Vital Concept-B&B Hôtels. “Assumer le poids de la course était aussi une façon de dépenser un peu moins d’énergie. Quand tu es derrière, tu prends le vent, les cassures… A l’inverse, en étant en tête de peloton, c’est beaucoup plus simple pour nous, et ça te fait beaucoup moins de stress”. Satisfait de son Top 5, Giovanni Visconti tient surtout à insister sur les perspectives positives pour les prochaines semaines. “C’est de bon augure avant mes premiers gros objectifs qui arriveront très bientôt avec les Strade Bianche ou le GP Industria & Artigianato, qui est une course très importante pour le club, et à domicile”.

« TOUTE VICTOIRE SERAIT BONNE À PRENDRE »

Pour sa quinzième saison chez les pros, le double vainqueur d’étapes sur le Tour d’Italie - en 2013 - se dit très heureux de débuter une nouvelle aventure, après avoir déjà porté les maillots de la Domina Vacanze, de Milram, de Quick Step, d’ISD-Neri - déjà -, de Movistar et donc de la Bahrain-Merida. “Je me retrouve cette année dans une équipe qui me fait confiance et dans laquelle je me sens comme à la maison”. A 36 ans, comment le vétéran imagine-t-il l’avenir ? “De belle façon, bien sûr, en restant compétitif. Je pense que je peux encore être à haut-niveau pendant les deux-trois prochaines saisons. J’ai beaucoup d’expérience, bien sûr, je me sens plus mature… On a une équipe forte qui croit en moi et dans ces conditions, je peux encore espérer de belles choses. “Je n’aurai pas d’objectif particulier. Toute victoire serait bonne à prendre”.

Toujours motivé à l’idée de jouer les premiers rôles, Giovanni Visconti promet même être plus fort que jamais, ou presque. “Je crois que je n’ai jamais été aussi bien physiquement que lors de ces deux-trois dernières saisons. De façon générale, je me sens plus fort que je ne l’étais lorsque j’étais jeune. C’est sûr ! Bien sûr, je n’ai plus le même punch et les mêmes qualités qu’avant. Je suis content de tout ce que j’ai fait jusqu’à présent. J’ai quand même gagné une trentaine de courses chez les pros. On peut toujours faire mieux, mais je n’ai pas à me plaindre”.  


https://www.directvelo.com/actualite/72493/giovanni-visconti-je-me-sens-plus-fort
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptySam 9 Mar 2019 - 17:59

« Très content de la troisième place », Wout van Aert reviendra « pour jouer la gagne »

Surprenant troisième l’an passé, Wout van Aert a remis ça ce samedi. Présent dans le groupe de favoris qui s’est échappé dans les cinquante derniers kilomètres, le coureur de la Jumbo-Visma a suivi l’attaque décisive de Jakob Fuglsang (Astana) à vingt-trois unités de la ligne. Il a alors fait un bout de chemin avec le Danois et Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), avant de lâcher prise sur l’avant dernier chemin de terre. Si Van Aert a réussi à recoller au duo de tête sous la flamme rouge, le triple champion du monde de cyclo-cross a dû s’avouer vaincu lorsqu’Alaphilippe et Fuglsang se sont attaqués dans l’ultime ascension. Il a logiquement conclu à la troisième marche du podium, à 27 secondes du vainqueur Julian Alaphilippe. Un résultat qui le satisfaisait amplement alors qu’il s’agissait seulement de son deuxième jour de course sur la route cette saison.

« J’étais vraiment à la limite dans les derniers kilomètres. La dernière demi-heure a été très difficile. Je suis heureux d’avoir résisté et de retrouver le podium. La troisième place était la plus haute possible aujourd’hui, a expliqué Van Aert sur le site de son équipe. Dans l’avant-dernier chemin de terre, le rythme était un peu trop élevé pour moi et j’ai dû m’adapter. A partir de là, la douleur était tenace jusqu’à l’arrivée. Mais j’ai continué à tout donner. J’ai été capable de revenir au pied de la dernière montée, mais j’avais déjà trop donné pour tenter autre chose. Je suis très content de cette troisième place. Les sensations étaient bonnes et cela donne confiance pour les Classiques à venir. »

Finalement, le Belge déclarait son amour de l’épreuve toscane et promettait d’y revenir pour monter sur la plus haute marche. « Les Strade Bianche sont une excellente course et tout doit être mis en place en amont pour gagner. C’est aussi un parcours dans lequel les attaquants sont récompensés. Et attaquer, c’est ce que j’ai fait. Je reviendrai certainement ici pour jouer la gagne ! » Avant de revenir l’an prochain sur les Strade Bianche, Wout van Aert a une saison 2019 prometteuse à disputer. Il est désormais attendu au départ de Milan-Sanremo, de l’E3 BinckBank Classic, de Gand-Wevelgem, du Tour des Flandres avant de s’engager sur Paris-Roubaix et l’Amstel Gold Race.


https://cyclingpro.net/velopro/course/strade-bianche/tres-content-de-la-troisieme-place-wout-van-aert-reviendra-pour-jouer-la-gagne/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyDim 10 Mar 2019 - 19:01

Caleb Ewan : « Je ne suis pas ici pour faire deuxième »

Pour la première étape de sa carrière sur la « Course au soleil », c’est davantage le vent qu’a du affronter Caleb Ewan. Le sprinteur de la formation Lotto-Soudal s’est remarquablement comporté dans les quarante dernier kilomètres de l’étape vers Saint-Germain-en-Laye, alors que les bordures scindaient le peloton en plusieurs parties. Au final, une deuxième place au sprint derrière Dylan Gronoewegen. Un résultat qui ne satisfait pas vraiment le jeune coureur de 24 ans.

« La course était vraiment très difficile et nerveuse à cause du vent » pointe-t-il à l’arrivée. « Hormis Nikolas Maes, je n’avais plus beaucoup d’équipiers dans les 4 derniers kilomètres, mais j’ai tout de même bien réussit à suivre les bonnes roues. Malheureusement, j’ai dû démarrer mon sprint assez tard car j’étais un peu piégé, et je pense que cela me coûte peut être la victoire. »

De la frustration donc, car l’australien est « venu ici pour gagner et pas pour faire deuxième ». Mais des motifs de satisfaction également, car un tel résultat obtenu dans de telles conditions est « bon pour la confiance en vue des deux prochaines étapes ». Il est vrai que les sprinteurs remettront probablement ça dans les deux prochains jours, avec des étapes plates propices à un sprint. Sauf si le vent s’en mêle encore.


https://cyclingpro.net/velopro/course/paris-nice/caleb-ewan-je-ne-suis-pas-ici-pour-faire-deuxieme/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyDim 10 Mar 2019 - 19:03

Paris-Nice : Luke Rowe félicite la belle attitude de Bernal et Kwiatkowski

S’il y a bien une équipe qui s’est faite remarquée sur les 138 kilomètres de la première étape de Paris-Nice, c’est bien la Sky. Malgré le très fort vent présent dans les quarante derniers kilomètres, les coureurs de la formation britannique n’ont jamais été mis en difficulté. Ils ont même été plusieurs fois à l’origine des tentatives de bordures, notamment grâce à un Luke Rowe omniprésent. Le gallois, qui fête ses 29 ans aujourd’hui, a également parfaitement protégé du danger ses leaders Egan Bernal et Michal Kwiatkowski, le colombien empochant même trois secondes de bonifications et le polonais cinq secondes.

Un scénario qui satisfait donc pleinement Luke Rowe, qui a grandement apprécié l’attitude de ses deux coéquipiers, et notamment du jeune colombien. « C’était vraiment une journée typique de Paris-Nice » analyse-t-il. « Je savais déjà que Kwiatko était à l’aise dans les bordures, mais Bernal m’a vraiment impressionné.  Ce matin, j’essayais de lui expliquer comment se comporter dans une bordure, et il s’est vraiment comporté comme un leader. C’est la classe. »

Le gallois, malade sur les classiques flandriennes la semaine dernière, semble parfaitement rétabli et se projette déjà sur les deux prochaines étapes.  « Les trois premiers jours sont toujours importants sur Paris-Nice, donc l’objectif est évidemment de ne pas perdre de temps. Mais si, comme aujourd’hui, nous pouvons en récupérer, c’est encore mieux ». Avant de conclure « C’était vraiment une belle première journée, et un très bel anniversaire pour moi ».


https://cyclingpro.net/velopro/course/paris-nice/paris-nice-luke-rowe-felicite-la-belle-attitude-de-bernal-et-kwiatkowski/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyDim 17 Mar 2019 - 20:55

Julien El Fares, 7e au Turini : « Le travail paye et je m’en réjouis »

Belle performance de Julien El Fares sur l’étape reine de Paris-Nice. Ce samedi, le représentant de l’équipe Delko Marseille Provence s’est classé septième au sommet du Col de Turini. Il apporte ainsi son premier top 10 à l’équipe conti pro sur l’édition 2019 de la Course au soleil. Parti dans l’échappée de 39 coureurs qui a animé l’étape, le coureur de 33 ans a fini dans la roue de Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), et devant Sergio Henao (UAE), vainqueur de l’épreuve en 2017.

Après un Tour du Haut-Var réussi qu’il a conclu septième, en terminant notamment deuxième de l’étape d’ouverture, El Fares a encore prouvé sa bonne forme du début de saison. Pourtant, l’ascension du Turini avait de quoi lui faire peur avec 14,9km à 7,3%. « Je n’étais pas très confiant en ce qui concernait mes jambes pour la montée finale. Elle semblait un peu longue pour moi. Mais je me suis finalement senti bien dans le Col de Turini. J’ai ainsi pu gérer mon effort pour ne pas trop me mettre dans le rouge. Je termine deuxième de mon groupe à l’arrivée, s’est-il réjoui dans un communiqué de son équipe. Je suis vraiment satisfait de ce résultat qui témoigne de tous les sacrifices et de l’implication dont j’ai pu faire preuve durant ma phase de préparation. Le travail paye et je m’en réjouis! »


https://cyclingpro.net/velopro/course/paris-nice/julien-el-fares-le-travail-paye-et-je-men-rejouis/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyJeu 21 Mar 2019 - 18:35

Milan-Sanremo : Lotto Soudal à 100% derrière Caleb Ewan

Les équipes continuent de se dévoiler peu à peu. A 48 heures du départ de Milan-Sanremo, c’est au tour de la Lotto Soudal d’annoncer sa sélection. Sans surprise, Caleb Ewan, qui réside non loin de Sanremo, en sera le leader incontesté. Deuxième l’an dernier sur la Via Roma, le sprinteur australien visera une nouvelle fois la victoire au terme des 291 kilomètres de la Primavera. Pour y parvenir, il pourra compter sur l’expérience d’Adam Hansen, le capitaine de route, mais aussi sur ses équipiers habituels Roger Kluge et Nikolas Maes. En bonne forme sur Tirreno-Adriatico, Jens Keukeleire sera aussi un soutien de poids. Finalement, Tomasz Marczynski et Tosh Van Der Sande pourraient bénéficier d’un peu plus de liberté. Les deux hommes pourraient être tentés de prendre l’échappée matinale afin de servir d’appui à leur leader en deuxième partie de course.

« Je veux faire mieux que l’année dernière, annonce Ewan dans un communiqué de son équipe. Milan-Sanremo est mon plus gros objectif du début de saison. Je vise la victoire. Mes deux dernières participations m’ont appris que c’était une course relativement simple à terminer, mais cela implique qu’il y a beaucoup de candidats à la victoire. Il y aura beaucoup d’équipes pour contrôler la course dès le départ. Donc j’espère qu’un petit peloton ralliera l’arrivée et que je pourrai sprinter pour la victoire sur la Via Roma. Ma forme est excellente, je suis impatient d’être samedi. »


https://cyclingpro.net/velopro/course/milano-sanremo/milan-sanremo-lotto-soudal-a-100-derriere-caleb-ewan/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyVen 22 Mar 2019 - 19:17

Caleb Ewan : « L’année dernière, j’ai montré que je pouvais vraiment y arriver »

Deuxième l’an passé sur la Via Roma, Caleb Ewan arrive sur Milan-Sanremo avec de grandes ambitions. Passé cet été de la Mitchelton-Scott à la Lotto Soudal, le sprinteur australien pourra compter cette année sur une équipe dévouée à sa cause. Nous l’avons rencontré à la veille du départ de la 110e édition de la Primavera. En préparation de « la Classique de ses rêves » sur Paris-Nice, Ewan a signé deux places de deux et est arrivé confiant en Italie.

« Ma forme est bonne, ma préparation s’est bien déroulée : je suis prêt, a annoncé l’Australien de 24 ans devant notre caméra. Bien sûr, beaucoup de choses peuvent se passer durant la course. Il faudra courir parfaitement, conserver le maximum d’énergie pour être frais dans le final. L’an passé, je ne pense pas que j’aurais pu faire mieux. Je ne pouvais pas suivre Nibali dans le Poggio, j’étais contraint d’attendre le sprint. J’ai au moins vu que je pouvais sprinter après plus de 290 kilomètres et c’était le plus important. »

Autre motif d’espoir : depuis son transfert à la Lotto Soudal, Ewan roule avec la confiance absolue de son encadrement. Depuis le début de saison, il a toujours disposé d’un train de sprint et cela sera encore le cas sur Milan-Sanremo. « La saison dernière, j’étais avec Trentin et Impey, qui pouvaient aussi gagner. Ils avaient l’autorisation d’attaquer dans le final, ce qui ne sera pas le cas cette année dans ma nouvelle équipe. Impey m’avait aidé à la fin en tentant de fermer l’écart sur Nibali, mais ce n’est pas pareil, a expliqué Ewan. Cette année j’ai vraiment une équipe très forte qui me fait confiance à 100%. C’est vraiment bon de ressentir ça. Je suis très impatient de voir comment ça va se passer. Quand j’ai signé, ils m’ont dit qu’ils seraient à fond derrière moi. Et c’est le cas. C’est vraiment crucial d’avoir ça en tête avant le départ d’une course aussi importante. »

Finalement, sa deuxième place acquise l’an dernier dans le même temps que le vainqueur Vincenzo Nibali lui a ouvert les yeux sur ses capacités. « C’est le seul Monument que je peux gagner. Donc c’est vraiment celui que je veux gagner dans ma carrière. L’année dernière, j’ai montré que je pouvais vraiment y arriver. Je ferai de mon mieux, c’est sûr, cela voudrait dire beaucoup pour moi. »


https://cyclingpro.net/velopro/course/milano-sanremo/caleb-ewan-lannee-derniere-jai-montre-que-je-pouvais-vraiment-y-arriver/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyDim 24 Mar 2019 - 11:09

Encore des débuts réussis pour Wout van Aert sur un Monument

Les Monuments n’effraient décidément pas Wout van Aert . Neuvième de son premier Tour des Flandres et treizième de son premier Paris-Roubaix, l’an passé, le jeune Belge de la Jumbo-Visma a également signé un superbe top-10 pour sa première tentative sur Milan-Sanremo, ce samedi. Qui plus est, l’ancien triple champion du monde de cyclo-cross s’est emparé de la sixième place sur la Via Roma après avoir réussi à suivre les meilleurs puncheurs du plateau quand tout s’est décanté sur les derniers hectomètres du Poggio. Quelques instants, plus tard, à l’issue de la descente, le troisième des Strade Bianche 2018 et 2019 a puisé dans ses réserves pour aller chercher Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), mais c’est bien au sprint que tout s’est joué.

“Je pensais que l’attaque de Trentin était la bonne, mais elle est finalement arrivée un peu trop tôt, a lâché Van Aert. Sixième c’est pas mal, mais le podium n’était pas loin. Je me sentais bien toute la journée. Sur la Cipressa et le Poggio, ça s’est bien passé et j’ai franchi le sommet parmi les premiers. C’est un bon début sur une telle course, et cela a attisé mon appétit. Je reviendrai certainement ici pour viser plus haut. C’est également une confirmation que nous avons bien travaillé pendant le camp d’entraînement en Espagne la semaine dernière. Cela apporte clairement de la confiance pour les Classiques à venir en Belgique. Ma forme est bonne.”

Son directeur sportif Jan Boven se félicitait de la prestation de Van Aert, intégré à l’équipe il y a à peine un mois, mais revenait aussi avec optimisme sur celle de son sprinteur Dylan Groenewegen : “Étant donné que Dylan a été capable de suivre jusqu’à un kilomètre du sommet du Poggio, je pense qu’il peut gagner cette course à l’avenir s’il a une préparation spécifique.”


https://cyclingpro.net/velopro/course/milano-sanremo/encore-des-debuts-tres-reussis-pour-wout-van-aert-sur-un-monument/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyVen 29 Mar 2019 - 20:16

Wout van Aert avait raison de se méfier de Zdenek Stybar

Deuxième de l’E3 Binckbank Tour, Wout van Aert continue sur sa lancée de Milan-San Remo. “C’est un super résultat sur une des courses les plus dures du printemps. Je jouais la gagne mais je savais que Zdenek Stybar serait difficile à battre car il était le plus frais.”

Dans le final, le coureur de Jumbo-Visma a calculé sa course sur celle du Tchèque. “Oui, logique car je savais qu’il allait tenter quelque chose au moment de rentrer sur Bob Jungels. J’attendais juste le moment et je ne pouvais pas lui laisser dix mètres. Sans quoi, la course était finie.”

Comme tous les poursuivants, Wout van Aert était le seul de son équipe dans le final. Toutefois, il défend ses coéquipiers. “Danny Van Poppel, Mike Teunissen et Amund Grondhal Jansen ont été costauds et m’ont bien épaulé. Amund Grondhal Jansen a presque réussi à suivre Bob Jungels au moment de son démarrage à 60 kilomètres de l’arrivée. Cela aurait pu changer la donne mais c’est la course.”

Même si la période des classiques flandriennes n’est pas terminée, le triple champion du monde du cyclo-cross a gagné à la pédale sa place de leader chez Jumbo-Visma. “J’ai montré que je pouvais signer des résultats. Je suis à chaque fois présent au moment de la sélection finale. Je n’ai pas beaucoup d’expérience comparé à un Greg Van Avermaet par exemple, mais mes débuts sont prometteurs”, conclut celui qui fera l’impasse sur A Travers La Flandre pour se concentrer sur le Tour des Flandres, Paris-Roubaix et l’Amstel Gold Race.


https://cyclingpro.net/velopro/interviews/wout-van-aert-avait-raison-de-se-mefier-de-zdenek-stybar/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptySam 30 Mar 2019 - 14:16

Wilco Kelderman se fracture la clavicule et une vertèbre cervicale

En apparence, la glissade de Wilco Kelderman dans le final de la cinquième étape du Tour de Catalogne n’avait rien d’impressionnant. En réalité, les conséquences sont au final assez lourdes pour le Néerlandais de la Sunweb. Transféré à l’hôpital, celui qui figurait au 11e rang du général a reçu un diagnostic assez grave comme le précisait Anko Boelens, le médecin de son équipe : « Une radiographie a révélé que Wilco s’était fracturé la clavicule gauche et avait subi une fracture d’une vertèbre cervicale lors de sa chute. Notre première impression est que la fracture est stable. Lors de son retour aux Pays-Bas, il aura probablement besoin d’être opéré de la clavicule. Une fois que nous aurons effectué davantage de vérifications, nous pourrons faire le point sur le temps de récupération estimé ».

Wilco Kelderman peut toutefois d’ores et déjà se projeter sur la deuxième partie de saison, et le Tour de France, notamment.


https://cyclingpro.net/velopro/infirmerie/wilco-kelderman-se-fracture-la-clavicule-et-une-vertebre/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyVen 5 Avr 2019 - 19:49

Wilco Kelderman déclare forfait pour le Giro

Tom Dumoulin va devoir trouver un autre lieutenant pour le Giro. Celui qui était censé occuper ce poste, à savoir Wilco Kelderman, est en effet contraint de déclarer forfait pour le premier Grand Tour de la saison. Cette nouvelle, plutôt attendue, fait suite à sa chute sur le Tour de Catalogne qui a entraîné une fracture de la clavicule et une fracture d’une vertèbre cervicale. Le Néerlandais de 28 ans a certes été opéré avec succès cette semaine, mais il ne sera pas prêt à temps pour la Corsa Rosa.

“La guérison Wilco va dans le bon sens après l’opération de mardi, lors de laquelle ils ont placé une plaque sur sa clavicule, a exposé le médecin de la Sunweb, Anko Boelens. Nous devons maintenant attendre de voir à quelle vitesse guérit la fracture de la vertèbre cervicale de Wilco. Lundi, il passera d’autres contrôles avec des spécialistes de l’hôpital d’Utrecht. Si le résultat est positif, il devra porter un plâtre pendant au moins cinq semaines, ce qui l’empêchera malheureusement de participer au Giro d’Italia. Pour la suite, cela dépendra du temps de convalescence. Pour le moment, il doit faire preuve de prudence et se concentrer sur sa guérison.”

Content d’avoir passé le stade de l’opération sans complications, Wilco Kelderman est néanmoins logiquement abattu de voir l’objectif du Giro s’envoler : “Je suis bien sûr très déçu de devoir, encore une fois, laisser s’échapper une grande partie de ma saison, mais pour le moment je dois gérer les choses étape par étape. J’espère que je pourrai reprendre la course plus tard cette année, mais je ne préfère pas regarder trop loin pour le moment.”


https://cyclingpro.net/velopro/infirmerie/wilco-kelderman-declare-forfait-pour-le-giro/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 8 Avr 2019 - 20:17

« En difficulté dans le Paterberg », Wout van Aert a « fait de son mieux »

Wout van Aert n’a pas réussi à faire mieux que l’an passé. 9e en 2018 pour sa première sur le Tour des Flandres, le leader de la Jumbo-Visma a dû se contenter de la 14e place ce dimanche. Arrivé dans le groupe des favoris, 17″ après le vainqueur Alberto Bettiol, le cyclocrossman de formation n’avait plus les ressources pour sprinter.

« C’était vraiment une course dure. J’ai fait de mon mieux, je n’avais plus rien à la fin, a réagi Wout van Aert dans un communiqué de son équipe. Jusqu’au Quaremont, j’avais le sentiment que je pouvais bien faire. Mais quand Bettiol a attaqué, je n’ai pas réussi à le suivre. Ensuite, j’étais en difficulté dans le Paterberg. Le plus fort a attaqué au bon moment. Depuis le Mur de Grammont, ça a été une course éprouvante. J’espérais que le peloton casse en petits groupes plus tôt, mais ça n’a pas été le cas. Après, j’aurais aimé que l’on collabore derrière Bettiol, mais c’est toujours difficile de trouver une bonne collaboration dans un tel groupe de favoris. »

Dimanche prochain sur Paris-Roubaix, le Belge voudra relever la tête. Son directeur sportif Grischa Niermann lui maintient en tout cas sa confiance. « Ce n’était pas notre jour le plus chanceux. Ni notre meilleur performance, a regretté Grischa Niermann dans le communiqué publié par la Jumbo-Visma. 14e n’est pas le résultat que nous visions. Mais nous avons une équipe jeune, et nous ne pouvons pas toujours faire des miracles. En tant qu’équipe, nous étions moins forts que ces dernières semaines. C’est dommage, mais nous retenterons notre chance dimanche sur Paris-Roubaix. »


https://cyclingpro.net/velopro/course/ronde-van-vlaanderen/en-difficulte-dans-le-paterberg-wout-van-aert-a-fait-de-son-mieux/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyMer 10 Avr 2019 - 19:22

Tour du Pays Basque : Valentin Madouas veut « faire aussi bien qu’hier »

Cinquième la veille, Valentin Madouas a signé une belle place d’honneur sur la deuxième étape du Tour du Pays Basque. Après un Paris-Nice très prometteur (11e), le coureur de 22 ans de Groupama-FDJ a confirmé sa forme ce mardi. Rencontré au départ de la troisième étape, il était très satisfait de son résultat. « C’est une belle performance, je suis content. J’ai donné tout ce que j’avais. On est tombé sur un Julian Alaphilippe qui était tout simplement au-dessus. On a donné notre maximum, on va réessayer dans les prochains jours. »

Dès aujourd’hui, une nouvelle chance se présente à Valentin Madouas. Il nous a alors donné ses objectifs pour la troisième étape. « C’est la première fois que je faisais une arrivée vraiment pour puncheurs. Je ne savais pas trop où j’en étais par rapport aux autres, ça m’a permis de me situer. Et puis ça me donne de bons objectifs pour les prochaines étapes. Aujourd’hui, c’est un peu moins raide, ça peut-être plus me convenir. Va falloir frotter, être solidaire. On va voir comment ça se passe, mais on va essayer de faire aussi bien. »


https://cyclingpro.net/velopro/course/itzulia-basque-country-vuelta-pais-vasco/tour-du-pays-basque-valentin-madouas-veut-faire-aussi-bien-quhier/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptySam 13 Avr 2019 - 20:43

Wout van Aert « affamé » à la veille de Paris-Roubaix

Ses dernières sorties font de lui l’un des grands favoris au sacre sur Paris-Roubaix. Pourtant, Wout van Aert ne prendra le départ de l’Enfer du Nord que pour la deuxième fois de sa carrière, ce dimanche. La saison passée, sous les couleurs de Verandas Willems-Crelan, à 23 ans, il décrochait une très encourageante treizième place dans le vélodrome. Un an a passé, le Belge a encore pris en épaisseur, et il s’est montré parmi les plus costauds lors des précédentes Classiques. Troisième des Strade Bianche, sixième de Milan-Sanremo et deuxième de l’E3 Binck Bank Classic, le coureur de la Jumbo-Visma est sorti quelque peu frustré d’un Tour des Flandres qui n’a pas tourné à son avantage (14e). Mais sa motivation à la veille de la Reine des Classique n’en est que dédoublée.

Wout, on vous a vu en grande forme récemment. Comment la convertir en gros résultat sur Paris-Roubaix ?
C’est la question, et c’est l’objectif. Je pense que j’ai fait une bonne course sur le Tour des Flandres la semaine passée, mais ce n’était pas le meilleur résultat qui soit. Je n’étais pas déçu, mais j’espérais davantage. Je suis affamé pour demain !

On imagine aussi que vous arrivez ici avec des sentiments mitigés, car vous avez fait une belle course l’an passé mais cette édition demeure un souvenir très douloureux (décès de Michael Goolaerts, ndlr) …
C’est vrai. C’était une dure journée sur le vélo, mais aussi une dure journée de vie, tout simplement. J’ai vécu des moments difficiles après coup. Maintenant, je réussis à contenir ces mauvais souvenirs et je veux rendre hommage à Michael avec une belle performance demain. Pour ce faire, je dois être pleinement concentré sur la course et c’est ce que j’essaie de faire.

Comment acquérir ce gros résultat, quelle est la meilleure tactique ?
Je pense que Paris-Roubaix est l’une des courses les plus difficile à courir tactiquement. Même une échappée de loin a une chance de tenir jusqu’à l’arrivée. Il faut être attentif toute la journée, prendre les bonnes décisions. Si j’ai de bonnes jambes, les bonnes décisions devraient venir toutes seules… Donc, le plus important c’est d’avoir les jambes.

Au vu de votre première expérience et du plateau de prétendants, quel sera selon vous le point clé de la course ?
Dès le premier secteur, ce sera dur. Ensuite, tout le monde souffre mais il n’y a pas forcément de vraies décisions qui se font. Mais c’est à cinquante kilomètres de l’arrivée, à partir de Mons-En-Pévèle, qu’on souffre encore plus. Si vous êtes plus fort que les autres, vous êtes capable de faire une différence. J’espère donc être à l’avant et tenter ma chance.


https://cyclingpro.net/velopro/course/paris-roubaix/wout-van-aert-affame-a-la-veille-de-paris-roubaix/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 15 Avr 2019 - 20:14

Wout van Aert : « Les vingt derniers kilomètres ont été un enfer »

Wout van Aert est allé au bout de lui-même ce dimanche. « Je suis mort, complètement vidé », a-t-il lâché à notre micro peu après avoir coupé la ligne d’arrivée. Allongé dans l’herbe du Vélodrome de Roubaix, le leader de la Jumbo-Visma peinait à trouver ses mots tant sa course avait été dure. Il faut dire qu’il a dû redoubler d’efforts après une chute et divers ennuis mécaniques. Tout a commencé après un changement de vélo dans la Trouée d’Arenberg. Alors qu’il s’arrachait pour recoller au groupe des favoris, Wout van Aert est tombé lourdement. Revenu à l’avant après un numéro solitaire, il a réussi à suivre le groupe qui a couronné Philippe Gilbert.

Le cyclo-crossman a fini par payer ses efforts à l’entrée du Carrefour de l’Arbre, laissant filer ses compagnons de fuite vers le Vélodrome. Il a ensuite été repris par un groupe de poursuite et a conclu 22e à 1’42” du vainqueur. « Les vingt derniers kilomètres ont été un enfer. J’ai dû piocher loin dans mes ressources, a réagi Van Aert dans un communiqué de son équipe. Je voulais défendre ma sixième place, mais j’ai d’un coup perdu toute ma force. J’ai alors compris que la course était terminée pour moi. J’ai perdu beaucoup d’énergie en revenant à l’avant après ma chute. C’est dommage, mais c’est le vélo. J’avais de très bonnes jambes, et j’étais déterminé à tout donner. J’aurais aimé un top résultat pour honorer la mémoire de Michael (Goolaerts). Je reviendrai pour gagner cette course. »


https://cyclingpro.net/velopro/course/paris-roubaix/wout-van-aert-les-vingt-derniers-kilometres-ont-ete-un-enfer/


Dernière édition par Orbea le Lun 22 Avr 2019 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 22 Avr 2019 - 19:06

Caleb Ewan : « J’espère que cette victoire va lancer une bonne dynamique pour le Giro »

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Gettyi10

Caleb Ewan attendait ça depuis près de deux mois. Deux fois deuxième sur Paris-Nice, le sprinteur de la Lotto Soudal n’avait plus gagné depuis le 27 février sur l’UAE Tour. Il s’était alors imposé après un sprint en bosse, exactement comme ce vendredi, sur la quatrième étape du Tour de Turquie. « Je garde confiance en ma capacité de pouvoir gagner un sprint massif sur le plat, a alors insisté l’Australien à l’arrivée. Mon poisson-pilote Jasper De Buyst m’a manqué. Lors des fins d’étape chaotique, j’ai peut-être manqué d’un gars pour me placer en parfaite position. Sur des arrivées en bosse, c’est plus facile de se placer tout seul. » Le Belge est bien présent sur le Tour de Turquie, mais ne prend aucun risque après s’être fracturé l’omoplate lors de la première étape de Paris-Nice.

Dans l’ultime ligne droite de Bursa ce vendredi, Caleb Ewan a alors choisi la roue du leader Sam Bennett. Voyant que l’Irlandais n’était pas au mieux, il a jailli dans les derniers hectomètres pour reprendre Juan José Lobato qui avait lancé de bonne heure. « J’ai dû piocher loin dans mes ressources pour gagner, j’en suis très content, a savouré Ewan. J’étais déjà à 100% quand j’étais dans la roue de Bennett pour être honnête. J’attendais qu’il se lance, mais il a semblé craquer alors je me suis décalé. J’avais encore ce petit quelque chose qui m’a permis d’aller chercher la victoire. C’est un soulagement. »

Tombé lors de la deuxième étape de l’épreuve turque, Ewan a finalement rassuré sur sa condition. « C’était une chute stupide. Je suis tombé assez fort sur les côtes, j’ai eu peur de me blesser. Mais en fait la douleur est partie, ça ne m’a pas tellement affecté. » Il lui reste désormais une étape pour briller, dimanche, alors que demain l’étape reine attend le peloton du Tour de Turquie. Ensuite, Caleb Ewan prendra un court break avant de se rendre au départ du Tour d’Italie, son grand objectif de la première partie de saison. « J’espère que cette victoire va lancer une bonne dynamique pour le Giro. »


https://cyclingpro.net/velopro/course/tour-of-turkey/caleb-ewan-jespere-que-cette-victoire-va-lancer-une-bonne-dynamique-pour-le-giro/


Dernière édition par Orbea le Lun 22 Avr 2019 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 22 Avr 2019 - 19:11

Tour de Turquie : Juan José Lobato « réconforté » par sa deuxième place

Juan José Lobato a goûté à son premier podium de la saison ce vendredi. Deuxième de la quatrième étape du Tour de Turquie entre Caleb Ewan et Sam Bennett, le sprinteur de la Nippo Vini Fantini était « réconforté par ce résultat après une période difficile physiquement ». Et pour cause, avant de prendre le départ de l’épreuve turque, l’Espagnol de 30 ans restait sur quatre abandons en autant de courses.

Lobato a bien tenté de surprendre en lançant son effort de bonne heure, mais il n’a rien pu faire face au retour de Caleb Ewan. « J’avais coché cette étape, il en reste une pour bien faire désormais, a-t-il confié à CiclismoInternational. J’étais assez nerveux, mais j’ai réussi à lancer le sprint. Cette fois, j’ai été repris, mais j’espère que ce ne sera pas le cas la prochaine fois. » Après l’étape reine demain, les hommes rapides devraient en effet s’expliquer une nouvelle fois ce dimanche à Istanbul.

Une fois le Tour de Turquie bouclé, Lobato sera contraint à un court break avant de se rendre au départ du Giro, le 11 mai. Lui avait prévu de participer au Tour de Croatie, mais l’épreuve a été annulée à la dernière minute.


https://cyclingpro.net/velopro/course/tour-of-turkey/tour-de-turquie-juan-jose-lobato-reconforte-par-sa-deuxieme-place/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 22 Avr 2019 - 19:17

Tour de Turquie : Caleb Ewan espère « prolonger cette belle série sur le Giro »

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Gettyi11

Caleb Ewan conclut en beauté. Vainqueur, en puncheur, de la quatrième étape, le sprinteur de la Lotto Soudal a remporté la dernière étape du Tour de Turquie. Ce dimanche, il a réglé un sprint peu académique, qui s’est lancé avant même le passage de la flamme rouge. L’Australien a alors doublé Sam Bennett, parti à 1,2 kilomètre du but, dans les 500 derniers mètres, avant de couper la ligne en vainqueur.

« En arrivant en Turquie, nous sommes directement venus reconnaître ce final. J’ai aussi regardé des vidéos des arrivées de ces dernières années, même si je l’avais déjà faite une fois. Je m’attendais à ce que Sam (Bennett) attaque à la flamme rouge, il l’avait fait l’an dernier, a détaillé Ewan, après les cérémonies de podium. Je savais donc qu’il fallait être bien placé à l’avant. J’étais derrière le train Quick-Step, ils m’ont alors emmené. Quand j’ai vu qu’ils calaient, je suis sorti à mon tour. J’ai rattrapé Sam et je l’ai dépassé. »

Après une coupure de trois semaines, Ewan était pourtant arrivé sans ambition particulière sur le Tour de Turquie. L’Australien de 24 ans venait en fait pour reprendre le rythme de la course avant de se présenter au départ du Giro, le 11 mai prochain. Il ressort finalement avec deux étapes, et deux top5. « En venant ici, je m’attendais à ne pas gagner une seule étape. Je voulais juste pouvoir faire de bons sprints, a-t-il expliqué. Donc partir avec deux victoires… Je suis très content de moi, et de l’équipe. J’espère monter encore en condition avant le Giro et y prolonger cette belle série de victoires. »


https://cyclingpro.net/velopro/course/tour-of-turkey/tour-de-turquie-caleb-ewan-espere-prolonger-cette-belle-serie-sur-le-giro/
Revenir en haut Aller en bas
Orbea
Ancien membre du Conseil
Ancien membre du Conseil
Orbea

Nombre de messages : 11701

CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 EmptyLun 22 Avr 2019 - 19:18

Valentin Madouas : « Un peu rageant de passer si près »

Valentin Madouas valide son excellent début de saison. 11e de Paris-Nice, deux fois dans le top10 d’étapes au Pays Basque, le coureur de 22 ans a signé une belle huitième place sur l’Amstel Gold Race. Ce dimanche, le représentant de la Groupama-FDJ a tenu son rang parmi les meilleurs. Dans le final, il s’est accroché au groupe de poursuite, qui a réussi à reprendre le duo de tête au terme d’un final renversant (lire ici).

Interrogé à l’arrivée, Madouas n’était pourtant pas pleinement satisfait de sa performance. Il regrettait notamment son placement, lorsqu’Alaphilippe et Fuglsang se sont échappés. « Ils ont attaqué très tôt, je n’étais pas très bien placé. J’ai eu du mal à récupérer. Après, dans le final, j’ai essayé d’anticiper. J’ai vu que Mathieu (van der Poel) revenait sur moi, alors j’ai essayé de rester avec lui, détaillait Madouas devant notre caméra. Je me sentais vraiment bien, mais j’ai fait une petite erreur. J’ai hésité à attaquer et puis Mathieu est passé à côté, je me suis retrouvé un peu loin quand il a lancé le sprint. De toute façon, ça s’est fait à la fraîcheur. Faut pas se mentir : il était le plus fort, et il gagne très facilement. »

64e l’an passé pour sa découverte de l’épreuve, Madouas franchit tout de même un cap considérable. « C’est vraiment pas mal, oui. Après, c’était mon grand objectif de la première partie de saison. C’est un peu rageant de passer si près. Je n’étais vraiment pas loin… J’étais trop mal placé, c’est comme ça. » Le jeune Tricolore tentera désormais d’exporter son excellente forme sur la Flèche Wallonne, mercredi, et Liège-Bastogne-Liège, dimanche.


https://cyclingpro.net/velopro/course/amstel-gold-race/valentin-madouas-un-peu-rageant-de-passer-si-pres/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)   CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CAJA EVRONA.com (CAJ) - Orbea (D2)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» CAJA EVRONA (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» Caja Evrona (CAJ) - Orbea
» SEAT Orbea (SEA)
» Mon SR Orbea Alma en cours d'amélioration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu Transferts - Forum :: Transferts :: Equipes :: Equipes 2019-
Sauter vers: